Hôtel Peletier Haussmann Opéra - Actualités


Musée du Louvre

Le musée du Louvre est un musée d'art et d'antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. C'est l'un des plus grands musées du monde, par sa surface d'exposition de 72 735 m28, et ses collections qui comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l'art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l'Islam. Situé dans le 1er arrondissement de Paris, entre la rive droite de la Seine et la rue de Rivoli, le musée se signale par la pyramide de verre de son hall d'accueil, érigée en 1989 dans la cour Napoléon et qui en est devenue emblématique ; tandis que la statue équestre de Louis XIV constitue le point de départ de l'axe historique parisien. Avec environ neuf millions de visiteurs annuels (depuis 2011), le Louvre est le musée le plus visité au monde, et le site culturel payant le plus visité de France. Parmi ses pièces les plus célèbres figurent La Joconde, la Vénus de Milo, Le Scribe accroupi, La Victoire de Samothrace et le Code de Hammurabi. Le Louvre possède une longue histoire de conservation artistique et historique, depuis l'Ancien Régime jusqu'à nos jours. À la suite du départ de Louis XIV pour le château de Versailles à la fin du xviie siècle, on y entrepose une partie des collections royales de tableaux et de sculptures antiques. Après avoir durant un siècle hébergé plusieurs académies, dont celle de peinture et de sculpture, ainsi que divers artistes logés par le roi, l'ancien palais royal est véritablement transformé sous la Révolution en « Muséum central des arts de la République ». Il ouvre en 1793 en exposant environ 660 œuvres, essentiellement issues des collections royales ou confisquées chez des nobles émigrés ou dans des églises. Par la suite les collections ne cesseront de s'enrichir par des prises de guerre, acquisitions, mécénats, legs, donations, et découvertes archéologiques. Musée universaliste, le Louvre couvre une chronologie et une aire géographique étendues, depuis l'Antiquité jusqu'à 1848 et de l'Europe occidentale jusqu'à l'Iran, via la Grèce, l'Égypte et le Proche-Orient. Il est constitué de huit départements qui, en incluant les dépôts dans d'autres musées, comprennent 554 498 œuvres le 4 octobre 20141, dont 38 000 sont exposées sur 60 600 m2 : Antiquités égyptiennes (66 300), Antiquités orientales (137 628), Antiquités grecques, étrusques et romaines (68 362), Arts de l'Islam (15 311), Peintures (12 660), Sculptures (6 115), Objets d'art (23 405) et Arts graphiques (122 212) augmentés de la collection Rothschild (86 858) et de la chalcographie (14 647). Presque toutes les œuvres exposées, dont une partie des nouvelles acquisitions, sont consultables en ligne sur la base Atlas et en 2016 la totalité des collections sera intégrée sur la nouvelle base MuseumPlus. Les œuvres du musée sont de nature variée : peintures, sculptures, dessins, céramiques, objets archéologiques, objets d'art de divers matériaux, entre autres. Parmi les pièces les plus célèbres du musée se trouvent le Code de Hammurabi, la Vénus de Milo, La Joconde de Léonard de Vinci, La Liberté guidant le peuple d'Eugène Delacroix ou la Victoire de Samothrace restaurée en 2014. À Paris, plusieurs musées nationaux sont complémentaires des collections du Louvre*.

CAFÉ DE LA PAIX- 5, Place de l'Opéra - 75009 Paris

Direct par la ligne 8 et à moins de 500 mètres du Peletier Haussmann Opéra UN LIEU HISTORIQUE : Depuis leurs inaugurations le 5 mai 1862, l’hôtel de la Paix, devenu ensuite l’InterContinental Paris le Grand, et le Café de la Paix sont de véritables institutions, célèbres dans le monde entier. Bar restaurant à l’élégance Second Empire, le Café de la Paix arbore avec fierté ses fresques classées et ses somptueuses dorures. Table d’exception à la gastronomie alerte, cet établissement propose également toute la journée, en terrasse intérieure, une sélection de plats rapides. Aux beaux jours, il déroule sa fameuse terrasse d’été face au flamboyant Opéra-Garnier. Table d’hôtes au cœur de Paris, brunch tous les dimanches… Le Café de la Paix a de multiples visages que nous vous invitons à venir découvrir. Les 150 premières années… En 1896, Eugène Pirou organise à l’entresol des projections du tout nouveau cinématographe. L’entrée coûtait 1 franc, et les séances duraient de 20h00 à minuit. En 1898, par un chaud après-midi d’été, Oscar Wilde, un habitué de la terrasse du Café de la Paix, est témoin d’un étrange phénomène ; la chaussée a été arrosée et une buée légère s’élève du sol. Soudain, il voit apparaître dans cette vapeur, au beau milieu de la place, un ange d’or qui grandit, grandit… Une certaine émotion s’ensuit… Des femmes s’évanouissent … Des tables sont même renversées… Un miracle ? Non ! C’est le personnage allégorique et doré juché au sommet de l’Opéra qui renvoie en fait les rayons du soleil vers l’écran de buée, et c’est son image qui flotte au milieu de la place ! En 1914, les taxis de la Marne, en route pour le front, défilent devant l’établissement. Lors des célébrations de la victoire, Georges Clemenceau s’installe à l’étage pour admirer le défilé des troupes devant l’Opéra. En 1938, la direction du Café de la Paix créée la chaîne des Pam Pam, restaurants inspirés de modèles américains et caractérisés par la rapidité du service et la modicité des prix. Un Pam Pam s’ouvre sur les Champs-Elysées, et un autre à l’emplacement du Bar Opéra. Bénéficiant d’un phénomène de mode, ces premiers essais parisiens de restauration rapide sont extrêmement rentables jusqu’aux années soixante-dix. En 1939, pour la première fois de son histoire, le Café de la Paix ferme ses portes le jour de la déclaration de guerre. Le 25 août 1944, lors des combats de la Libération, une grenade allemande provoque un début d’incendie, vite éteint par les maîtres d’hôtel armés de leur siphon. En novembre 1948, le restaurant prête son cadre au tournage de « This is Paris », première émission télévisée transmise en direct de France aux Etats-Unis, avec Yves Montand, Maurice Chevalier et Henri Salvador. Pendant les années cinquante, Marlene Dietrich créée au Café de la Paix de tels embouteillages que les serveurs sont obligés d’emprunter un itinéraire spécial entre les cuisines, les comptoirs et les salles. En 1976, le journaliste télé Léon Zitrone décide d’y fêter son jubilé professionnel. Il adresse à tous ses amis et relations de magnifiques cartons d’invitation. Le M.L.F. (Mouvement Loufoque Français) animé par l’humoriste Pierre Dac et ses amis décident de lui jouer un tour en faisant imprimer de fausses invitations, qu’ils adressent à toutes les concierges du XIXème arrondissement, à des troupes de cirque et à des sociétés d’accordéonistes. Le jour de la fête, tout ce petit monde se présente avec son carton ! En 1982, la Comédie Française fête au Café de la Paix le 300ème anniversaire de sa création par Molière, lors d’un somptueux dîner auquel participe toute la troupe, dont Jean Piat, Sophie Desmarets, Jean le Poulain, Michel Duchaussoy, Annie Ducaux, Georges Descrières, et des amis de l’illustre compagnie, tels Bernard Blier et José Artur. En 1989, on y célèbre le Bicentenaire de la Révolution française, avec une exposition de scènes de la Révolution aménagées dans les vitrines en coopération avec le musée Grévin, et la présentation à la presse du buste de la Marianne du Centenaire, En l’an 2000, le Café de la Paix reçoit le premier prix du Patrimoine organisé par la Mairie de Paris pour l’ensemble des cafés, restaurants et cabarets de la capitale. En 2003, le Café de la Paix est intégralement rénové, sous la supervision des Bâtiments de France. L’ancien décor de jardin et ses cloisonnements disparaissent pour faire place à des perspectives plus aérées et claires qui lui restituent son ambiance et ses volumes d’origine.

Place de la Madeleine

Dessinée autour de l’église dont elle a pris le nom, la place de la Madeleine est l’un des lieux phares du shopping parisien. Restaurants historiques et adresses chics y sont regroupés et dévoilent des devantures rivalisant d’élégance. Mais comment ne pas penser à "ces petits gâteaux courts et dodus" que Marcel Proust rendit célèbres bien des années après avoir vécu au n° 9, avec ses parents ? De fait, la place semble désormais vouée aux dévotions gourmandes. Vous y trouverez les boutiques de célèbres marques spécialisées dans la gastronomie, comme Fauchon et Hédiard. informations: Comment s'y rendre: Place de la Madeleine 75008 Paris Proche hôtel à moins de 100 mètres: Métro - Madeleine direct par ligne 8 Bus - 24, 42, 52, 84, 94 direct par le 42

PLACE VENDÔME

Place Vendôme, A 15 Minutes de L'Hôtel Peletier Haussmann Opéra. C'est l'une des place les plus belles de la capitale. La place Vendôme, bâtie autour de 1700, offre un remarquable exemple de l'architecture française du Grand Siècle. Conçue par Jules Hardouin-Mansart (l'architecte de Versailles), cette place majestueuse devait servir [...] Plus sur Place Vendôme. Infos pratiques Place Vendôme Adresse Place Vendôme: place Vendôme, 75000 Paris Bus pour y accéder: Ligne 72 arrêt Castiglione Metro le plus proche : M° Opéra - ligne 3, 7, 8 Horaires et ouverture : Accessible toute l'année, à toute heure Prix et tarifs Place Vendôme: : Gratuit
Plus d'informations
+33 (0)1 42 46 79 53
Réservez votre séjour au Meilleur Tarif Garanti